Skip to main content

Résolutions 2023 !

C’est le début de l’année et l’heure d’émettre les résolutions et de projeter les fameuses tendances 2023. On enfile des gants tous neufs. Dans le coin droit : faire plus de sports, mieux manger, parler plus souvent à ses amis, mettre de l’argent de côté…et dans le coin gauche : une série de “tendances” que je pourrais qualifier sans être méchant de « wishful thinking » (vœux pieux) où le plus souvent des fournisseurs services tentent de convaincre leurs futurs clients de miser sur des nouveaux outils qui vont tout changer et qu’ils peuvent bien sûr implanter rapidement et facilement si et seulement si ils choisissent ledit fournisseur. 

Mais je vous propose d’adopter un autre angle de vue: qu’est-ce qu’on aurait envie de faire et de discuter un peu plus en 2023 ? En y réfléchissant je me suis dit il y a peutêtre un thème rassembleur. Pourquoi ne pas parler….d’empathie? 

Empathie envers ces entreprises qui doivent faire une transformation mais ne savent pas par où commencer et qui sont submergées de propositions. Empathie donc envers ces organisations qui sont en affaires depuis bien avant l’arrivée du numérique, et qui ont de lourds défis et des enjeux très concrets. C’est bien de concevoir une feuille de route sur 3 ans, mais si on ne parle pas de changements organisationnels, de ressources humaines, de financementest-ce vraiment une roadmap ? 

Empathie des entreprises envers leurs employés, qui se retrouvent de moins en moins “compris” et impliqués au niveau stratégique, que ce soit en termes de projets, de culture ou de valeurs. Cela se constate à tous les échelons organisationnels. Dans mon cercle, par exemple, beaucoup de gestionnaires seniors ont quittés. Pourquoi? Les entreprises connaissent sans doute déjà la réponse, ou faut-il vraiment l’expliquer? Quelques indices si vous le permettez : priorités stratégiques aléatoires, manque de reconnaissance et réunionnite aiguë. 

Empathie envers les agences et boites de conseil qui doivent constamment être à l’affût des nouvelles technologies, des tendances micro et macro-économiques, tout en gardant une masse critique interne d’employés pour faire face à une demande qui elle, n’est jamais constante  et à qui on demande mer et monde alors que cela fait 6 mois qu’elles attendent le contrat signé. 

Vous voyez où je loge. Bref, mon wishlist 2023 : ayons des conversations ouvertes, démontrons du respect envers nos interlocuteurs, soyons curieux et restons ouverts d’esprit. Évitons les buzzwords, les formules toutes faites, la prétention de tout savoirBref, vive l’empathie !  

Leave a Reply